<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=313873335771299&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Allergie du chien : oui, mais allergique À QUOI ?

Écrit par Davy ROS, le 18 Jun 2018
Un chien qui se gratte, parfois jusqu’au sang. Des otites à répétition. Un poil gras. Des croûtes sur la peau. Autant de symptômes qui ne trompent pas : votre chien est sans doute victime d’une allergie.

D’accord, mais allergique à quoi ? C’est la question à laquelle répondra cet article, dans lequel vous découvrirez également des conseils concrets pour mettre fin aux allergies chez le chien et à ses symptômes dérangeants.
 
 
 

L’allergie du chien : il y a-t-il vraiment une prédisposition ?

 

Allergie aux acariens, pollens, herbes hautes, croquettes, viandes, céréales… Le consommateur ne sais plus où donner de la tête pour aider son chien et pour cause, vous aller vous rendre compte que beaucoup de choses dites, même par certains spécialistes n'ont que trop peu de sens et n'aideront en réalité pas votre chien à guérir.

Alors accrochez vous jusqu'à la fin car cet article risque certainement de changer la vie de votre animal.

 

Une prédisposition raciale aux allergies du chien ?

 

On entend fréquemment dire que certaines races de chiens auraient une prédisposition aux allergies cutanées, que l’on appelle dans ces cas-ci “atopie du chien” ou encore “dermatite atopique”. Boxer, Bouledogue, Lhassa Apso, Jack-Russel, Labrador… Les années passant, la liste n’a fait que s’allonger, pour s’étendre à toutes les races de chiens, qui sont désormais touchées de plein fouet par ces allergies, et ce à tous les âges.

Cette prédisposition raciale n’est en fait que supposée, et n’a jamais été prouvée scientifiquement. On ne peut aujourd’hui donc plus parler “d’atopie du chien”, mais bien de dermatite, par laquelle tous nos compagnons sont malheureusement concernés.

 

Des traitements inefficaces… pour un diagnostic souvent erroné

Face à ces dermatites du chien, on va souvent accuser une allergies aux acariens ou encore aux puces. Une accusation parfois étrange, puisque ces allergènes vont être mis en cause même dans les cas où on n’en trouve pas dans son environnement !

Ce diagnostic va par la suite mener de nombreux maîtres et leurs compagnons à subir des traitements divers et variés, aux coûts certains. Traitement de l’environnement, désensibilisation, corticoïdes, antibiotiques et anti-inflammatoires, dont les effets bénéfiques peuvent rapidement se faire sentir… mais qui disparaissent souvent aussi vite qu’ils sont venus ! En effet, dès que l’on arrête ce traitement, tous les soucis d’allergies reviennent au galop sur le pauvre animal, qui ne cesse alors plus de se gratter, parfois jusqu’au sang. Pourquoi donc continue-t-on de poser ce diagnostic ? Manque de précédents, de recul, de tests ? On estime à 10 à 15% le taux de chiens touchés par une allergie aux acariens, mais est-ce vraiment aux acariens qu’ils sont allergiques alors même que très souvent ils ne sont pas présents et que les traitements mis en place sont inefficaces ?

Aux Joyeuses Gambades, depuis plus de 17 ans, nous avons pu constater sur des centaines de chiens qu’en changeant d’alimentation, la sensibilité supposée aux acariens et à tous les autres aéroallergènes disparaissait… Une expérience que nous partageons avec vous dans notre guide complet et unique à ce jour "3 étapes pour guérir la dermatite de mon chien”, que vous pouvez télécharger gratuitement dès maintenant.

Télécharger le guide : "Les 9 points indispensables pour bien choisir ses croquettes"

Pourquoi donc un retour à une alimentation plus proche de la physiologie naturelle du chien fait-elle reculer ses allergies ? C’est ce qui nous intéresse dans la suite de cet article…

 

Les allergies alimentaires du chien : la cause réelle majoritaire ?

 

Il y a fort à parier que les éventuels acariens, puces ou herbes hautes, ne sont en fait que la goutte d’eau qui fait déborder le vase dans l’allergie du chien. Mais que se cache-t-il donc dans ce fameux vase qui déborde ? Ces allergies seraient-elles en fait dues à un tout autre facteur : l’alimentation de nos amis à quatre pattes par exemple ?

 

Un essentiel : comprendre l’origine des problèmes de peau du chien

 

On a tendance à expliquer que la peau est un réceptacle aux allergènes, qui provoquent sur elle les irritations, les rougeurs et les démangeaisons. Mais, en étudiant de plus près le fonctionnement de la peau du chien, on peut observer le problème d’un tout autre oeil.

La peau est ce que l’on appelle un émonctoire : il s’agit d’un système qui permet d’éliminer les déchets toxiques ou irritants compris dans le corps. Pour le dire plus simplement : tout élément toxique qui se retrouve dans l’intérieur du corps du chien, et qui entrave le bon fonctionnement de son organisme, finit par ressortir de l’organisme d’une manière ou d’une autre et notamment par la peau, pour l’en libérer.

Si la santé intestinale du chien se porte bien, la paroi intestinale joue normalement un rôle de barrière entre l’intérieur et l’extérieur de son corps. Au contraire, lorsque le système digestif du chien ne fonctionne pas bien, est irrité ou perturbé, certains éléments vont passer cette barrière alors qu’ils ne devraient pas. Ils deviennent alors des toxiques pour l’organisme et les fonctions émonctorielles (foie, rein, peau et poumon) devront s’activer et notamment celle de la peau. Résultat : des toxines et autres déchets qui se libèrent par la peau, provoquant ainsi tous les symptômes des allergies du chien. La peau devient très sensible et réagit à la moindre sollicitation : herbe haute, puce, acarien, stress, etc... Tout s'éclaire, non ? Voilà pourquoi les différents traitements médicamenteux préconisés ne fonctionnent que sur le court terme, le temps du traitement seulement. Une fois arrêté, l'allergie reprend systématiquement de plus belle. Ils ne sont pas une solution sur le long terme, vous l'aurez compris.

 

Le chien qui se gratte : un problème d'alimentation ?

 

L’alimentation : la cause très fréquente des allergies du chien

 

Avec notre recul d’éleveurs, nous constatons effectivement que les chiens sont bien souvent victimes "d’allergies alimentaires", et non d’allergies aux acariens ou aux puces ou herbe haute comme cela est encore souvent diagnostiqué malheureusement. Les aliments de piètre qualité qui sont proposés dans la grande distribution, et certaines modes dangereuses concernant l’alimentation des chiens, provoquent ces allergies.

Les allergies du chien aux acariens, ou plutôt une sensibilité aux acariens et autres parasites, viennent en réalité se surajouter à l’allergie alimentaire : sa peau étant déjà fragilisée, ainsi que son système immunitaire, il devient aisé pour lui de contracter une sensibilité à d’autres allergènes, parasites ou herbes hautes. D’où cette fameuse goutte d’eau, qui fait déborder un vase trop plein de mauvais ingrédients pour son organisme…

 

Comment soigner les allergies chez le chien ?

 

Comme souvent dans les pathologies du chien, l’alimentation est la clé d’une guérison prompte et totale. C'est ce que nous a enseigné la vie et ces dernières années où nous avons pu voir des centaines de chiens guérir de diverses affections, dont les problèmes de peau, les dermatites et allergies chroniques chez les chiens. Voici quelques conseils simples à suivre pour régler les problèmes de dermatite allergique de votre compagnon.

Cesser de vous concentrer uniquement sur les symptômes des allergies du chien

 

Lorsque l’on donne des corticoïdes ou des anti-inflammatoires à l’animal qui souffre de dermatite, on se concentre finalement sur les symptômes de l’allergie du chien : démangeaisons, irritations, rougeurs, poil gras, pellicules... Mais, en voulant bien faire, les maîtres provoquent malheureusement souvent d’autres soucis de santé, car souvent mal conseillés.

Comme nous l’avons vu, le fait de ne pas régler une allergie alimentaire chez le chien, par l'origine même du problème, peut conduire au développement d’une sensibilité à d’autres allergènes. Mais on compte aussi, parmi les conséquences des traitements médicamenteux de la dermatite :

  • Une véritable dépendance aux traitements
  • Un effondrement général du système immunitaire, qui ne peut plus se défendre correctement
  • Un syndrome de Cushing, une maladie affectant les glandes surrénales

Pour soigner la dermatite allergique du chien, il faut réellement traiter la racine du problème : éliminer les allergènes et les éléments toxiques présents dans son alimentation.
 

allergie-du-chien

 

Améliorer la qualité de l’alimentation de votre compagnon

 

Pour ce faire, deux éléments sont cruciaux, et aideront votre compagnon à se débarrasser durablement de ses allergies alimentaires.

  • D’une part, il vous faut lui choisir une alimentation à haute teneur en protéines. Dans les cas de dermatite grave, il est recommandé d’intégrer à sa ration journalière une part de viande crue, qui lui apportera de bons nutriments pour remettre en route son système immunitaire, qui se défendra alors au mieux contre les allergènes.
    Mais attention à la qualité des protéines que vous lui apportez : focalisez-vous sur des protéines animales, issues de viandes à consommation humaine. Leur cuisson est également primordiale : seulement celles cuites à basse température pourront conserver tous leurs bénéfices naturels.

  • D’autre part, il est absolument essentiel d’éliminer dès aujourd’hui de son alimentation toutes les sources de fruits ou de légumes. On en trouve malheureusement de plus en plus dans les croquettes pour chien, mais aussi dans les modes alimentaires qui veulent que le chien soit devenu omnivore au contact de l’humain. Or, les fruits comme les légumes sont indigestes pour le chien, et sont souvent à l’origine de leurs dermatites allergiques. Certains sont même hautement toxiques, enregistrés au Centre Antipoison Animal de l’École Vétérinaire.

En suivant ces deux conseils, de nombreux maîtres ont déjà réussi à améliorer la santé de leur compagnon, et à mettre définitivement derrière eux les allergies du chien. Mais attention : parfois, un changement d'alimentation ne suffit pas. Si votre compagnon présente une surinfection : Levure, Bactérie ou Champignon, qui peut fréquemment être liée aux effets secondaires de certains médicaments qui fragilisent davantage la peau, ou directement à la mauvaise alimentation, il vous faudra alors vous rapprocher de votre vétérinaire et absolument faire un grattage des zones lésées de la peau pour déterminer de quelle surinfection on parle. Ainsi elle pourra être traitée spécifiquement et l’alimentation de qualité permettra à ce qu’il n’y ait pas de récidive. Notez que dans de très nombreux cas l’analyse microscopique peut-être négative au premier abord, c’est pourquoi en cas de négatif il est très fortement conseillé de pratiquer une mise en culture durant trois semaines. Le vétérinaire ré-analysera alors le prélèvement de la zone lésée trois semaines après le prélèvement et sera susceptible cette fois de mieux voir ce qu’il se passe vraiment.

Pour plus de détails et être certain de bien faire les choses, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil dans notre guide complet et unique à ce jour. Il vous explique tout pas à pas. Et si besoin, n'hésitez pas à nous contacter en remplissant le formulaire "poser une question à Anne ROS" une fois que vous aurez téléchargé le guide, nous vous aiderons gratuitement et avec grand plaisir.

 

Une alimentation de qualité : la solution-clé pour guérir la dermatite allergique du chien

 

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à télécharger notre guide complet sur la dermatite allergique du chien. Vous y comprendrez plus en profondeur ses raisons, ses symptômes, et y découvrirez d’autres précieux conseils pour vous guider pas à pas et faire de ces allergies du chien un simple mauvais souvenir, rapidement oublié.


Cliquez ci-dessous pour le télécharger :

Télécharger le guide : "Les 9 points indispensables pour bien choisir ses croquettes"

Croq La Vie, vidéo 1 : Ce qui a changé ma vie !
Croq La Vie, vidéo 2 : Témoignage, comment j'ai guéri mon chien
Croq La Vie, vidéo 3 : 3 conseils clés pour soigner votre chien
Croq La Vie, vidéo 4 : Toutes les réponses à vos questions
Croq La Vie, vidéo 5 : Je soigne mon chien par l'alimentation

Posts récents