<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=313873335771299&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

4 questions pour choisir le meilleur vermifuge pour chien

Écrit par Davy ROS, le 21 May 2018

Il est fréquent qu’un chien qui présente des selles molles, voire liquides, soit en fait victime d’une parasitose. Derrière ce nom “scientifique”, se cache une affirmation très simple, et assez courante : “mon chien a des vers”.

La réponse à cette problématique semble simple : s’il y a des vers, il faut vermifuger. Seulement, il existe plusieurs types de vermifuges pour chien sur le marché, et il n’est pas toujours aisé de les choisir au mieux. Dans cet article, nous vous dévoilons les 4 questions à vous poser avant de choisir le bon vermifuge, et durablement éviter la récidive de ces parasitoses malheureusement très courantes.

 

 

 

 

Comment procéder pour vermifuger mon chien ? 

 

Une alternance entre différents vermifuges pour chien est nécessaire

 

En observant les selles molles de son chien, il est possible d’établir un premier diagnostic pour savoir pour quel vermifuge opter. Car rares sont ceux qui savent que tous les traitements ne se valent pas, et qu’aucun d’entre eux ne couvre l’ensemble des parasites qui peuvent affecter la flore intestinale de votre chien !

Dans le cas d’une diarrhée, ou de simples selles molles, il est de bon ton de se pencher sur l’hypothèse d’une simple parasitose, assez bénigne. Cette affection regroupe différents types de vers, qui doivent être traités avec différents vermifuges assez peu “agressifs” : le Milbemax, le Drontal, ainsi que le Dolthène et le Panacur. En alternant entre ces différents vermifuges, vous vous assurez de traiter toutes les potentielles parasitoses simples de votre compagnon, et de véritablement éliminer tous les vers, qui peuvent résister jusque tard dans son intestin.

 

Des selles à la consistance vraiment étrange ? Méfiance… 

 

Cependant, il existe des cas où le traitement doit être plus poussé :

  • Les selles glaireuses
  • Les selles présentent des couleurs verdâtres ou tirent vers le gris voire peuvent avoir d’éventuelles traces de sang
  • Les selles aux couleurs jaunâtres ou orangées

Dans ces cas de figure, il est fort probable que votre chien souffre d’une infection parasitaire plus “compliquée” à traiter et nécessitant souvent l’utilisation d'antibiotiques spécifiques, comme dans les cas de la giardiose ou de la coccidiose. Pour en savoir plus sur ce type de problème, et en général sur les diarrhées chroniques du chien, n’hésitez pas à télécharger notre guide spécialement dédié au sujet.

 

Télécharger le guide : "Finissez-en définitivement avec ces diarrhées chien chroniques"

 

Bien sûr, si vous avez le moindre doute, il est recommandé d’aller consulter un vétérinaire qui vous prescrira un prélèvement et une analyse de selles. Mais n’hésitez pas à lui demander spécifiquement une recherche de coccidiose ou de giardiose, qui sont deux maladies malheureusement assez peu recherchées dans les analyses actuellement.

(Si vous avez besoin davantage d’aide, n’hésitez pas à nous écrire par mail, nous nous ferons un plaisir de vous aider.)

 

 

Vermifuge pour chien : tous les combien doit-on l’utiliser ?

 

Une note importante pour commencer à répondre à cette question cruciale : lorsque le chien est véritablement infesté de vers, il ne faut pas hésiter à refaire le même traitement, avec le même vermifuge, une quinzaine de jours suivant la première prise. Certains vers chez le chien, quand présents en grande quantité, peuvent résister plus longtemps, jusqu’à plusieurs jours après la vermifugation, et ce malgré un traitement correctement appliqué.

Sinon, lorsque votre chien s’est débarrassé de ses vers, il vous faudra tout de même le vermifuger de temps en temps car les parasites du chien peuvent facilement revenir. Si votre compagnon possède des habitudes alimentaires de moyennes ou de mauvaise qualité, il est recommandé de lui administrer son vermifuge tous les trois mois.

Cependant, avec une bonne alimentation, ce rythme peut rapidement passer tous les six mois seulement ; les vermifuges jouent alors plutôt un rôle préventif car en général les parasite du chien ne reviennent plus. La flore intestinale de votre animal est assurément plus solide grâce à une nourriture qui convient à ses besoins physiologiques. Dans notre élevage, nous vermifugeons nos chiens adultes deux fois par an seulement depuis plus de 17 ans et cela suffit amplement puisque nous ne constatons plus de parasites intestinaux ! Cette vermifugation est uniquement préventive du fait.

 

Que penser des vermifuges naturels pour chien ?

 

Ces dernières années fleurissent sur le marché tout un tas de solutions dites “naturelles” pour traiter différents problèmes chez les chiens. C’est le cas notamment des vermifuges contre les vers du chien.

Si, aux Joyeuses Gambades, nous ne sommes pas fondamentalement contre ces solutions, il s’agit toutefois de s’en méfier un minimum. Bon nombre de vermifuges naturels pour chien sont effectivement composés d’ail, qui est un aliment hautement toxique pour le chien. Il est d’ailleurs inscrit au Centre Antipoison de l’École Nationale Vétérinaire, signe d’une haute toxicité. Ses effets nocifs sont graves : l’ail détruit les globules rouges de l’animal, et peut provoquer de sévères anémies. Résultat : un transport d’oxygène dans le sang qui se fait moins bien, et des conséquences sur la santé de votre compagnon qui peuvent être fatales.

La méfiance est donc de rigueur ; et d’autres solutions préventives naturelles, notamment concernant son alimentation, sont possibles. La qualité de son alimentation nous semble même être la base avant toutes choses.

 

Vermifuge pour chien : gare aux vermifuges naturels

 

Quel rôle joue l’alimentation sur les parasites du chien ?

 

Une bonne nourriture pour chien évite la récidive des parasitoses

 

Il est intéressant de comprendre d’où viennent les vers chez le chien : ces parasites intestinaux se développent presque toujours dans le système digestif pour manger des aliments stagnants, difficiles à digérer voire mauvais pour l’organisme. Si votre chien a souvent des vers, c’est bel et bien le signe que ces parasites prolifèrent à cause d’une alimentation qui n’est pas adaptée à son organisme.

Plusieurs ingrédients peuvent être à l’origine de ce développement massif de parasites intestinaux. Ce sont souvent des aliments irritants pour le côlon ou l’intestin de l’animal et qui vont affaiblir leurs barrière immunitaire ou microbiote :

  • La présence de sous-produits animaux ou végétaux représente les déchets de l’industrie agro-alimentaire. Selon nous et nos propres constatations, leur impact sur la santé du chien peut être réellement très important.
  • Un taux véritablement élevé de glucides qui, en quantité réduite, ne provoquent pas de problèmes et sont neutres pour l’organisme du chien, mais qui, consommés en grande quantités, créent une constipation qui entraîne la prolifération de parasites intestinaux microscopiques ou de vers.
  • Des fruits et des légumes, hautement toxiques pour les chiens, et absolument non-nécessaires à leurs besoins naturels. Comme nous le constatons de plus en plus depuis environ 4-5 ans, ces derniers ont des répercussions très importantes sur la flore intestinale du chien et affaiblissent fortement son système immunitaire, laissant place à l’apparition de parasites.
  • Enfin, certains médicaments peuvent être à l’origine de diarrhées chroniques et également à l’origine d’un affaiblissement du système immunitaire et donc d’une apparition consécutive de parasites ou de vers chez le chien.

 

Mettre en place une nourriture saine pour l’intestin de votre compagnon

 

Ainsi, pour accompagner votre ami à quatre pattes et assurer son confort intestinal, il est absolument indispensable d’améliorer son alimentation dès maintenant. Pour ce faire, commencez par trois points aisés à mettre en place.

  • Éliminer tous les aliments contenant des sous-produits animaux ou végétaux (voir la composition). C’est selon nous ce que vous pouvez donner de pire à votre animal. Leur répercussion sur la santé de votre animal peut aller bien plus loin qu’une simple parasitose et qu’un simple traitement et vermifuge pour chien.
  • Bannissez les fruits et légumes de sa nourriture. Au delà du fait qu’ils sont tous irritants pour son organisme, certains présentent une réelle toxicité et peuvent être dangereux pour sa flore intestinale, et sa santé en général. Guettez notamment sur les étiquettes toute trace de pomme de terre, tomates, panais, patate douce, agrumes, raisin et autre… bien trop utilisés par certains industriels de la grande distribution mais également dans certains magasins spécialisés.
  • Choisissez-lui des croquettes qui conviennent à sa physiologie naturelle. Elles doivent contenir de bonnes protéines animales dont vous connaissez l’origine, issues de viandes de qualité, et cuites à basse température pour préserver les nutriments des matières premières, ainsi qu’un taux de glucides n’excédant pas le tiers de l’aliment.

 

Une bonne alimentation pour éviter la récidive des vers du chien 

 

Veiller à la qualité de son alimentation, c’est déjà le soigner

 

Pour découvrir 5 ÉTAPES-CLÉS pour en finir avec les selles molles, diarrhées et autres parasitoses chez le chien, téléchargez dès maintenant votre guide complet et gratuit. Nous vous y expliquons en détail quel est le meilleur vermifuge pour votre chien en fonction de ses symptômes, et prenons soin de vous guider pas à pas vers une alimentation optimale pour les besoins naturels de votre compagnon. Fini l’affirmation “mon chien a des vers” !

Cliquez ci-dessous : 

Télécharger le guide : "Finissez-en définitivement avec ces diarrhées chien chroniques"

 

Croq La Vie, vidéo 1 : Ce qui a changé ma vie !
Croq La Vie, vidéo 2 : Témoignage, comment j'ai guéri mon chien
Croq La Vie, vidéo 3 : 3 conseils clés pour soigner votre chien
Croq La Vie, vidéo 4 : Toutes les réponses à vos questions
Croq La Vie, vidéo 5 : Je soigne mon chien par l'alimentation

Posts récents