<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=313873335771299&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Que faire si mon chien pète ? Une question pas si anodine…

Écrit par Davy ROS, le 07 May 2018

“Mon chien pète, c’est insupportable”. Cette phrase en fera sans doute sourire certains, mais les propriétaires d’un chien qui pète souvent, et dont les gaz sentent mauvais, savent combien le problème peut être épineux au quotidien.

Nous sommes aujourd’hui ravis de vous partager notre expertise concernant le sujet des flatulences du chien, et nos méthodes pour faire en sorte qu’elles cessent. Un indice pour introduire cet article : comme bien souvent, la clé se trouve dans l’alimentation de votre compagnon…

 

 

“Mon chien pète, je n’en peux plus. Est-ce grave ?”

 

 Les flatulences à répétition d’un chien sont inévitablement liées à sa digestion, et à l’état de sa flore intestinale. Mais il est important de soulever le fait que tous les gaz canins n’ont pas la même “gravité”. Il s’agit donc tout d’abord de différencier ceux qui signalent un véritable problème de santé de ceux qui sont plus anodins, bien qu’inconfortables.

 

Les flatulences sonores mais inodores : d’où cela vient-il ? 

 

Un chien qui pète souvent, dont les gaz sont sonores mais n’ont pas d’odeur, sont souvent dus à la fermentation d’une trop grande quantité de glucides dans son système digestif. Ces glucides sont difficiles à digérer pour le chien, qui présente un intestin 3 fois plus court que l’être humain. Son amylase pancréatique lui permet de digérer une petit partie de glucides, mais dès que ce seuil est dépassé, il devient compliqué pour lui de bien les digérer et c’est là qu'apparaissent les fermentations produisant beaucoup de gaz chez le chien.

Où trouve-t-on ces glucides, causes de ces pets inodores ? Deux éléments peuvent être en cause, que l’on trouve beaucoup dans les croquettes :

  • Les céréales qui, même si elles ne sont pas nocives en petite quantité pour les chiens, peuvent générer un taux de glucides élevés dans l’alimentation lorsqu’elles sont utilisé en trop grande quantité.
  • Les légumes, dont on constate une présence de plus en plus importante dans les croquettes de grande distribution, ainsi que dans les croquettes premium.

Nous vous parlons plus loin de l’impact très négatif des légumes sur la flore intestinale de votre chien, et notamment sur ses flatulences. Mais continuons d’abord à examiner le second type de pets canins, dont l’origine peut amener à bien plus de problèmes de santé que de simple pets chez le chien.
 

Les flatulences malodorantes : un problème plus important

 

Ce second type de flatulences de chien est plus sournois : ce sont celles que l’on n’entend pas, mais que l’on sent rapidement. Vous est-il déjà arrivé de devoir ouvrir la fenêtre pour aérer votre salon ou votre voiture, à cause d’un chien qui pète ? Vous êtes donc dans ce cas de figure.

Ces gaz-ci sont beaucoup plus difficiles à gérer au quotidien pour les maîtres, mais traduisent surtout une digestion très laborieuse pour le chiens. Elles sont souvent le signe d’une alimentation de mauvaise qualité ou d’aliments non adaptés à son régime naturel.

Dans la suite de cet article, nous allons nous focaliser sur ces pets malodorants, et analyser leur raison d’être chez votre chien.

 

La qualité des protéines : première cause de flatulences chez le chien 

 

Pour réguler le transit intestinal de votre chien ainsi que ses flatulences, il est absolument nécessaire de veiller à ce qu’il ait un bon apport en protéines. Mais attention : il ne s’agit pas seulement de quantités, mais bien de qualité !

 

Mon chien pète à cause des mauvaises protéines

 

Le peu de considération que fait la Pet Food des protéines dans l’alimentation canine…

 

Il n’est malheureusement pas peu commun que les protéines contenues dans les croquettes ou pâtées pour chien de grande distribution soient de très mauvaise qualité. Il serait effrayant de vous lister l’intégralité des pratiques de certains grands industriels qui, sous prétexte de rentabiliser leurs coûts de production, intègrent des protéines de piètre qualité (et le mot est gentil).

Parmi celles-ci cependant, il faut veiller à bannir :

  • Les protéines issues d’élevages de concentration
  • Celles issues des sous-produits animaux : plumes, carcasses, tendon, pattes, têtes, etc. Les croquettes riches en protéines dont vous ne connaissez pas l’origine
  • Les croquettes contenant des viandes avariées recyclées provenant d’Amérique (appelé pourtant “viande fraîche” par bon nombre de marques)

 Cette situation est très difficile pour le consommateur car la plupart des apports protéiniques pour votre chien sont parfois difficiles à déceler sur les sachets de croquettes, sans parler du fait que la législation sur les dénominations des ingrédients peut changer en fonction des pays…

 

Des protéines végétales, difficiles à digérer

 

Pour éviter de se retrouver avec un chien qui pète, il vous faudra également veiller à lui donner des protéines animales, et non végétales. Ce deuxième type de protéines se retrouve principalement dans la supplémentation en gluten, dans les riz enrichis (provenant de Chine) et dans certaines légumineuses comme les lentilles etc. Conséquence : une alimentation à base de ces ingrédients est de faible qualité, et engendrera inévitablement des problèmes de flatulences chez votre chien. Il est donc crucial de lui choisir des croquettes à base de viande !

 

Des protéines dégradées par des hautes températures de cuisson

 

Dernier élément qui dégrade sensiblement la qualité des protéines, même issues de viandes animales : la cuisson des matières premières. Le bons nutriments des protéines, qui contribuent à l’équilibre de la flore intestinale du chien, sont en effet détruits, ou fortement dégradés, au-delà d’une certaine température. Or, la plupart des croquettes pour chien sur le marché sont aujourd’hui cuites à très haute température… Et je ne parle même pas ici des composés toxiques et cancérigènes tels que les AGE qui sont produits suite à ce type de cuisson. Méfiance, donc.

 

Si le sujet des protéines contenues dans l’alimentation de votre chien vous intéresse, n’hésitez pas à télécharger notre Guide Complet pour être sûr de faire les bons choix, en cliquant ici ou sur l’image ci-dessous :

Télécharger mon guide : "Les secrets des protéines"

 

Les légumes et les fruits : des aliments qui provoquent les pets odorants du chien

 

Second responsable des flatulences canines : les légumes et les fruits, qui font depuis quelques années leur apparition dans la nourriture de nos compagnons. Une mode qui, au-delà de provoquer des nuisances liées aux pets, peut véritablement être dangereuse pour leur santé…

 

Légumes et fruits : une association nocive pour l’intestin du chien

 

Nourrir son chien avec des légumes ou des fruits, directement dans sa ration de viande ou dans des croquettes industrielles, c’est risquer de lui provoquer des irritations de l’estomac, du côlon et de l’intestin. La raison ? Certaines fibres sont très difficilement digestibles. Tout comme chez certains humains, les lentilles, tomates, pois chiches ou encore choux provoquent des gaz, flatulences ou irritations digestives, il en est de même pour nos amis à quatre pattes. Mais au delà d’irriter “simplement” l’intestin et l’estomac (avec des chiens qui se mettent à manger beaucoup d’herbe), elles vont entraîner une mauvaise digestion des protéines, à l’origine des flatulences nauséabondes caractéristiques chez le chien.

Mon chien pète à cause des légumes et des fruits

Exit les légumes et fruits, toxiques pour le chien !

 

Mais les méfaits de cette mode des fruits et légumes ne s’arrête malheureusement pas à de simples pets malodorants. Certains légumes, tubercules ou fruits sont véritablement toxiques pour les chiens, et certains comme la pomme de terre ou la tomate sont déjà reconnus comme tels par le Centre Antipoison Animal ! La conséquence d’une telle alimentation peut rapidement mener à des diarrhées (parfois noirâtres), des vomissements, des gastrites chroniques, une anorexie, des troubles pancréatiques graves et hépatiques, des arthroses et troubles articulaires prématurés dès l’âge de 6 ans.

À la question “Mon chien pète, que faire ?”, une réponse s’impose donc : changer son alimentation, pour améliorer son confort digestif, en bannissant les légumes et fruits, et en privilégiant des protéines animales de haute qualité. 


9 POINTS pour bien choisir son alimentation pour régler les problèmes de flatulences chez le chien

 

Nous partageons au travers de ce Guide une grande partie de notre expérience d’éleveurs passionnés. Il regroupe pas moins de 27 ans d’investissement dans la santé animale et l’alimentation canine. Dans ce guide complet, découvrirez 9 conseils extrêmement précieux pour bien choisir les croquettes de votre chien, et véritablement préserver sa santé sur le long terme, à votre tour. Nous mettons ce guide précieux et unique à votre disposition gratuitement donc n’hésitez pas à le télécharger.

Cliquez ci-dessous : 

Télécharger le guide : "Les 9 points indispensables pour bien choisir ses croquettes"

Croq La Vie, vidéo 1 : Ce qui a changé ma vie !
Croq La Vie, vidéo 2 : Témoignage, comment j'ai guéri mon chien
Croq La Vie, vidéo 3 : 3 conseils clés pour soigner votre chien
Croq La Vie, vidéo 4 : Toutes les réponses à vos questions
Croq La Vie, vidéo 5 : Je soigne mon chien par l'alimentation

Posts récents