<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=313873335771299&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Viande pour chien & légumes : votre compagnon serait-il devenu omnivore ?

Écrit par Davy ROS, le 11 Jun 2018
On entend souvent dire qu’à force d’être domestiqués par les humains, les chiens, carnivores à l’état naturel, seraient devenus omnivores. Une idée préconçue qui fait considérer à de nombreux propriétaires que nos compagnons à quatre pattes auraient désormais les mêmes besoins alimentaires que nous.

Au-delà d’être fausse, cette idée peut devenir véritablement dangereuse pour les chiens, qui sont en fait toujours des carnivores, malgré leur proximité au genre humain. Nous vous proposons dans cet article de découvrir les preuves scientifiques du carnivorisme du chien, ainsi que quelques conseils pour choisir la meilleure viande pour chien.
 
 

La viande pour le chien : une physiologie et une anatomie de carnivore, fondée sur des preuves scientifiques

 

Nombreuses sont les preuves que le chien demeure aujourd’hui encore un carnivore, et notamment deux preuves physiologiques majeures. Si l’habit ne fait pas le moine, le corps, lui, fait bel et bien le carnivore !

 

Le système masticatoire du chien : preuve de son carnivorisme

 

En ouvrant simplement la gueule de votre animal, pas de doute : il a bel et bien besoin de viande pour chien ! Constatez tout d’abord le pouvoir de préhension de sa mâchoire très puissante, quelle que soit sa taille. Ces mâchoires sont capables de déchiqueter des proies et des os, et tendent à justifier le fait qu’il soit bien carnivore. Il faut le savoir : la nature ne fait pas les choses par hasard !

De plus, les dents elles-mêmes du chien sont une preuve qu’il consomme avant tout de la viande. Ses canines proéminantes lui permettent dans la nature de saisir fermement ses proies, et il peut broyer la viande efficacement avec ses molaires de forme ciselée.

La viande pour chien est essentielle à sa physiologie

 

Le système digestif du chien : pas de doute, il doit manger de la viande !

Une autre partie du corps du chien témoigne de l’appétence naturelle du chien pour la viande : il s’agit de son système digestif, qui ne laisse lui aucun place à une interprétation omnivore de son régime alimentaire.

Georges A. Feldhamer, zoologiste spécialisé dans l’étude des mammifères, le décrit bien dans son ouvrage Mammology: Adaptation, Diversity and Ecology. Il explique tout d’abord que les sucs gastriques du chien, dont le PH est de 1 (donc très acide), sont caractéristiques d’un régime totalement carnivore.

L’intestin grêle et le gros intestin du chien eux-mêmes témoignent également de ce régime-ci, puisqu’ils sont en moyenne 3 fois plus courts que ceux des herbivores ou des omnivores. La conséquence de cette caractéristique physique ? Un système digestif qui intègre plus rapidement les aliments, et ne digère donc pas les végétaux, qui ressortent tels qu’ils étaient entrés dans l’organisme du chien.


Il ne s’agit là que de deux preuves du carnivorisme du chien ; mais bien d’autres existent, tout aussi probantes et intangibles, basées sur des faits scientifiques. Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à découvrir notre guide “Votre chien ne serait-il pas devenu omnivore ? Mythe ou réalité ?” qui débusque les fausses idées à propos du rapport du chien à la viande.

Télécharger mon guide : "Les secrets des protéines"

 

Peut-être vous qui lisez cet article vous dites : “Mais pourtant, mon chien mange bien une ration de courgettes ou de haricots verts dans son alimentation, et semble bien s’en porter !” Malheureusement, si le chien mange avec bonheur ces aliments, ce n’est pas forcément le signe qu’ils sont adaptés à sa physiologie de carnivore…
 

Les risques d’une alimentation pauvre en protéines animales

 

Certes, votre chien pourra survivre à une alimentation à base de végétaux. Mais ceux-ci, totalement inadaptés à ses besoins naturels, peuvent quand même être dangereux, que ce soit à court ou à long terme, sur son organisme.


 

Des nouvelles maladies liées au mythe du chien omnivore…

 

Le mythe du chien omnivore fait sensiblement baisser le taux de protéines animales contenue dans les croquettes ou pâtées. Et qui dit baisse de protéines animales, dit augmentation d’autres aliments qui les compensent dans la composition analytique de l’alimentation canine : fruits et légumes y prolifèrent ! Et cela fait malheureusement des ravages chez nos compagnons. À l’origine de ces aliments indigestes, des pathologies apparaissent :

  • Le diabète,
  • La pancréatite
  • La constipation chronique
  • Voire le développement de certains parasites intestinaux

En tant qu’éleveurs, au quotidien, nous voyons bien les effets nocifs de l’idée préconçue selon laquelle le chien devrait manger des fruits ou des légumes, qui fait apparaître des pathologies souvent graves, parfois irrésolubles du point de vue des maîtres.
 
Les glucides dans la nourriture pour chien, bon ou mauvais ?

Et les glucides, alors ?

 

Pour remplacer les protéines animales dans la nourriture pour chien, certains industriels mettent de grandes quantités de féculents (céréales ou légumes secs) dans leurs croquettes ou leurs pâtées. On diabolise souvent ces aliments, car ils produisent de forts taux de glucides dans l’alimentation du chien... mais gare aux discours alarmistes !

En tant qu’éleveurs, nous avons constaté que les céréales, intégrées de manière modérée dans l’alimentation d’un chien, ont un effet neutre sur sa santé. La preuve : on trouve bien des glucides dans le foie d’agneau ou le foie de veau, deux aliments très bien digérés par le chien. On préfèrera donc choisir des croquettes avec un taux de glucides modéré (33%, soit ⅓ de la croquette), plutôt qu’une alimentation à base de fruits ou de légumes, véritablement toxiques pour nos compagnons !


Cela ne fait pas de doute : nos fidèles compagnons ont naturellement besoin de viande. Mais encore faut-il trouver la viande qui correspond réellement à ce besoin… 

 

Quelle viande pour chien est la meilleure ? 

 

Tous les apports nutritionnels des viandes ne se valent pas. Et c’est pourquoi il vous faut apprendre à repérer les critères qui font d’une viande pour chien une bonne viande pour son organisme.

 

Les espèces animales qui apportent les meilleures protéines à votre compagnon

 

Si vous choisissez de lui donner une alimentation naturelle, sachez tout d’abord que toutes les viandes ne lui apporteront pas la même qualité nutritive :

  • Les volailles sont réputées pour être les meilleures viandes pour chien, et notamment le canard. Ce dernier est souvent soumis à l’appellation “propre à la consommation humaine”, et est très riche en bonnes protéines.
  • L’agneau, le veau, le lapin… sont également des viandes qu’il est possible d’intégrer à l’alimentation de votre chien.
  • Le porc, et le boeuf sont, quant à eux, à éviter absolument ! Il s’agit de mauvaises viandes pour le chien, qui lui donneront petit à petit des soucis digestifs comme des diarrhées, ou des vomissements de bile.

 

Quelles sont les meilleures protéines animales pour votre chien ?

Attention à la qualité de la viande contenue dans son alimentation ! 

 

Bien sûr, tous les maîtres n’ont pas le temps ou les moyens de nourrir leur animal naturellement, en lui apportant une ration de viande crue ou cuite par leurs soins. Il s’agit alors de trouver les croquettes et pâtées adaptées, qui contiendront de la viande telle qu’elle le maintiendra en bonne santé.

Pour ceci, veillez à surveiller plusieurs points sur les emballages :

  • Les viandes utilisées doivent être françaises, issues d’abattoirs agréés à la consommation humaine.
  • Les sous-produits animaux doivent être exclus de la composition.
  • Les glucides doivent être en petite quantité (33% au maximum).
  • Les croquettes doivent être cuites lentement et à basse température, pour préserver la qualité des protéines animales.

Et bien évidemment, veillez à ce que les croquettes ne contiennent aucun légume ni aucun fruit. On préfèrera une croquette de qualité contenant des céréales en petite quantité, plutôt qu’une croquette sans céréales dont les glucides apporteront des problèmes de santé importants à votre compagnon.

 

Mettez fin au mythe du chien omnivore, pour sa santé ! Il ne doit pas manger de légumes, il en va de son bien-être

 

Les modes qui veulent intégrer des aliments contraires au régime omnivore naturel du chien ont un succès inquiétant. N’hésitez donc pas à télécharger et à partager autour de vous ce guide instructif, téléchargeable gratuitement, qui apporte toutes les preuves que le chien est par essence carnivore. Vous y trouverez également des conseils pour nourrir votre ami poilu de la meilleure manière qui soit, en respectant ses besoins naturels.


Cliquez ci-dessous pour le télécharger :

Télécharger mon guide : "Les secrets des protéines"

Croq La Vie, vidéo 1 : Ce qui a changé ma vie !
Croq La Vie, vidéo 2 : Témoignage, comment j'ai guéri mon chien
Croq La Vie, vidéo 3 : 3 conseils clés pour soigner votre chien
Croq La Vie, vidéo 4 : Toutes les réponses à vos questions
Croq La Vie, vidéo 5 : Je soigne mon chien par l'alimentation

Posts récents