fbpx
Arthrose chien (Canzocal)

Arthrose chien Révélations : des médicaments pouvant être « fatals » !

Un témoignage VIDEO poignant sur ce que le consommateur sous-estime bien souvent concernant certains effets secondaires de médicaments dans l’arthrose du chien.

 Vous pouvez constater par vous-même sur la notice des médicaments que certains ont des effets secondaires pouvant être très sérieux voire fatals pour votre chien. Ces effets secondaires sont bien réels et cela n’arrive pas qu’aux autres.

Arthrose chien et expérience de l’éleveur professionnel

Ne pas prendre de risque pour sa santé

Eleveurs depuis plus de 25 ans, nous souhaitons avertir les maîtres du danger que comporte un grand nombre de traitements contre l’arthrose. Riches de 25 ans d’expérience et de recul professionnel dans le domaine canin, nous partageons avec vous nos longues années d’observations et d’études sur des milliers de chiens. Voici ce que vous devez savoir pour soulager la douleur du chien et soigner son arthrose sans toutefois utiliser de mauvais traitements à l’issue parfois « fatale » ! (comme cela est mentionné sur certaines notices).

Malheureusement, les maîtres ne semblent presque jamais être avertis des risques qu’encourent leurs chiens lorsqu’ils prennent des médicaments, qu’ils soient prescrits par le vétérinaire ou en libre-service en pharmacie. Lisez toujours les effets secondaires des médicaments que vous donnez à vos animaux car comme vous le verrez mentionné sur certaines notices, des médicaments couramment employés dans le traitement de l’arthrose chez le chien comportent des risques pouvant être « fatals » ou peuvent avoir de graves conséquences sur sa santé à moyen ou long terme. Vous devez toujours en avoir conscience afin de faire les meilleurs choix pour sa santé. Parfois il vaut mieux privilégier d’autres solutions plus naturelles mais qui n’en sont pas moins efficaces et surtout sans effets secondaires, encore faut-il être bien orienté…

A la fin de cet article, téléchargez gratuitement votre guide complet de 30 pages pour tout savoir sur les solutions utilisées par l’éleveur dans l’arthrose des chiens, sans risque pour sa santé.

Arthrose chien : TEMOIGNAGE de Madame et Monsieur Menil sur la santé de leur chien de 12 ans

 

Effets secondaires plus ou moins graves de certains médicaments pour l’arthrose du chien âgé

Les anti-inflammatoires

En médecine vétérinaire, de nombreux traitements de l’arthrose sont à disposition, mais peu sont vraiment efficaces. Les anti-inflammatoires peuvent être efficaces, mais ils n’agissent que sur le symptôme (la douleur du chien) et non sur la reconstruction du cartilage et donc pas sur le véritable problème. La cortisone est aussi utilisée comme traitement de l’arthrose chez le chien, mais elle n’agit que sur le symptôme et peut être très délétère pour la santé du chien sur le moyen et long terme, d’autant plus qu’elle ne stoppe absolument pas la destruction du cartilage non plus. Ces anti-inflammatoires stéroïdiens ou non stéroïdiens ont bien évidemment des risques d’intolérances et de complications à moyen et à long terme (et même quelquefois à très court terme), à commencer par des répercutions sur la digestion du chien. Ces effets secondaires sur le système digestif sont tout de même à éviter chez le vieux chien, tels que les vomissements et les diarrhées qui sont monnaie courante et peuvent rapidement devenir un réel problème pour leur santé.

On compte d’autres effets secondaires à ces traitements de l’arthrose chez le chien qui peuvent être bien plus graves malheureusement. On retrouve ainsi plusieurs symptômes tels que du sang dans les selles, une perte de poids soudaine, une anorexie, un état léthargique ou encore une détérioration des paramètres biochimiques hépatiques ou rénaux avec des risques d’insuffisance hépatique ou rénaleCes risques sont bien évidement accrus chez le chien âgé dont les organes sont vieillissants.

Arthrose chien : Véritable danger de certains médicaments parfois FATALS !

Des risques à prendre en compte

Diagnostic_insuffisance_renal_du_chien_et_crise_duree_chez_le_chien_300ATTENTION, plusieurs cas beaucoup plus graves et mettant très rapidement le pronostic vital en jeu nous ont été rapportés, tel que :

  • Des pathologies de la moelle osseuse, notamment avec l’anémie aplasique, l’anémie arégénérative ou anémie paralytique toxique. L’anémie aplasique du chien désigne une atteinte de la moelle osseuse avec une baisse très importante de la fabrication des cellules du sang (globules rouges, globules blancs et plaquettes). Il en résulte un manque de toutes ces cellules du sang. L’issue de ces effets secondaires est malheureusement très rapidement fatale. Cette pathologie de la moelle osseuse est principalement liée à des toxines que l’on retrouve pourtant dans un grand nombre de médicaments.
  • Une insuffisance rénale aiguë : Un très grand nombre de dérivés du Benzène sont reconnus comme ayant une « toxicité certaine » (Selon H. Desoille, Professeur de Médecine du Travail à la Faculté de Médecine de Paris)
  • Des Toxidermies sévères ou dermatoses bulleuse, dans lesquelles plusieurs anti-inflammatoires (AINS) sont extrêmement impliqués, notamment dans l’apparition de toxidermies sévères ou dermatoses bulleuses (Dr Raison-Peyron, dermatologue, 2007). Certains sont malheureusement vraiment très couramment utilisés.

Ces affections ont fait suite à certains médicaments, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) bien connus dans le traitement de l’arthrose chez le chien. Ces médicament avaient tous en commun leur molécule avec un noyau benzènique (benzène). Les effets secondaires peuvent apparaître dès la première semaine de traitement et peuvent être « sévères ou fatals », comme le mentionne la notice d’utilisation.

Risque lié aux molécules intégrant du benzène

Sans citer de médicaments, nous apprenons par l’UFR des sciences pharmaceutiques (Université de Bordeaux 2015) que plusieurs médicaments contiennent du benzène et sont utilisés quotidiennement et notamment dans l’arthrose chez le chien, au travers de plusieurs AISN (anti-inflammatoires non stéroïdiens).

Le Benzène et ses dérivés ont pourtant été les premières toxines reconnues comme la cause principale des problèmes liés à la moelle osseuse, telle que l’anémie aplasique précédemment citée.

Par la même source (UFR), on apprend que certains de ces AINS possèdent « le plus mauvais profil de tolérance sur le plan digestif et que ces produits ne sont pas à administrer en première intention« . Il ne faut donc pas s’étonner que beaucoup de chiens se mettent à avoir des vomissements, perte d’appétit, diarrhées, régurgitation de bile, etc., suite à la prise de ces traitements.

Cancérigène et toxique

Avec les années, « le benzène s’est révélé à la fois cancérigène et très toxique« , c’est ce que nous rapporte une publication gouvernementale internationale des Nations-Unis en 2006.

Le benzène est classé par le CIRC comme cancérogène avéré sur la base de leucémies observées dans des études épidémiologiques animales et humaines. Dès le 22 février 1991 : « l’utilisation du Benzène dans l’agriculture a été interdite par suite à ses effets toxiques sur la santé humaine […], conformément aux informations publiées par la commission des poisons »De même on apprend que plusieurs pays définissent le Benzène comme un « produit chimique rigoureusement réglementé, dont l’emploi est interdit à n’importe quelle fin dans des produits public ou dans des produits commerciaux ». D’autres ministères de la santé interdisent l’emploi de « benzène comme solvant, diluant ou constituant d’un produit pouvant entrer en contact avec la peau ou être ingéré« . « Raison de la mesure : protection de la santé publique« 

En dépit d’être connu, ce produit dangereux est encore largement utilisé dans la fabrication de plusieurs médicaments extrêmement courants et notamment dans certains traitements de l’arthrose chez le chien et même de l’arthrite. Il faut savoir qu’à l’origine, le benzène était, et est toujours, utilisé comme solvant organique dans l’industrie chimique, comme additif de l’essence de voiture et comme dégraissant des pièces mécaniques.

Il est étonnant de voir aujourd’hui que dans les pays développés, le nombre de chiens soumis à l’exposition et au contact de cette toxine est en perpétuelle augmentation, que cela soit à travers des médicaments pour l’arthrite du chien ou l’arthrose du chien âgé.

Nous avons malheureusement vu trop de chiens partir trop vite de ce monde, à cause d’effets toxiques de ce type de médicaments dont les maîtres n’avaient même pas conscience. Heureusement il existe d’autres solutions pour ne pas être dépendant de ces médicaments, mais peu sont réellement efficaces et c’est pourquoi nous partageons avec vous notre riche et longue expérience sur le sujet.

Arthrose du chien : Un traitement naturel utilisé par les éleveurs depuis plus de 30 ans

Une solution naturelle pour sa santé articulaire

Attention à la santé de votre animal. Comme Madame et Monsieur Ménil, nous vous encourageons vraiment à tester le canzocal qui fait ses preuves dans de nombreuses affections ostéoarticulaires depuis plus de 30 ans dans le domaine de l’élevage canin :

  • Arthrose chien,
  • Arthrite,
  • Laxité ligamentaire,
  • Consolidation osseuse post opératoire, etc.

Le Canzocal est un remède naturel, utilisé par les éleveurs et reconnu pour son efficacité, notamment dans la reconstruction du cartilage, au delà de simplement soulager la douleur comme le ferait un simple anti-inflammatoire. Ce dernier permet ainsi une remise en mouvement rapide des articulations, même chez le chien âgé.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à télécharger gratuitement votre Guide de 30 pages sur : « Tous les secrets pour prendre soin des os et articulations de votre chien ».

Afficher plus
5 commentaires
  1. Merci pour tout ce que vous faites pour nos animaux. Mon plus vieux va beaucoup mieux et j’ai pu complètement arrêter les anti-inflammatoires grâce à vous. Il est en pleine forme maintenant et a récupérer des effets secondaires digestifs. Maintenant qu’il remarche très bien pour son âge, je lui donne votre complément en très petite dose au lieu d’arrêter et de devoir refaire une cure dans plusieurs mois. C’est fou que ces compléments naturels pour l’arthrose de nos chiens ne soient pas plus mis en avant, c’est très compliqué de le trouver alors merci de nous le proposer, surtout que la livraison est très rapide. Amitié, Léa

    1. Bonjour Léa,
      Vous savez, nous sommes passés tout comme vous par toutes ces étapes, il y a plusieurs années de cela, et c’est parce que nous sommes passionnés et amoureux des chiens que nous nous devons de partager notre expérience avec vous pour vous épargner les mauvaises voire très mauvaises expériences qu’on un grand nombre de propriétaires actuellement à cause des effets secondaires fortement sous-estimés par ces derniers. Dans la plupart des cas ils n’en sont d’ailleurs même pas avertis et peu lisent les notices des médicaments alors que cela devrait être un réflexe. Nous ne supportons plus de voir autant de personnes complètement démunis et qui nous contacte chaque jour pour ces raisons, nous faisons donc de notre mieux pour prévenir sur ces sujets et essayez d’apporter la meilleure solution naturelle possible pour vous aider. Au plaisir d’avoir de vos nouvelles. Anne

  2. Bonjour, Je vis en Nouvelle-Calédonie, j’ai une chienne Rottweiler de 6 ans et demi qui a développé de manière importante de l’arthrose au genou et à la hanche suite à une fracture mal soignée. J’ai la possibilité de la faire nager en pleine eau régulièrement et elle adore ça mais parfois elle en « fait trop » et c’est la crise : le lendemain elle ne peut plus poser sa patte arrière droite. Alors on a recours au Dermipred pendant 8 jours pour l’aider à passer la crise. Ce qui marche pas trop mal. Mais je voudrais lui apporter un complément alimentaire pour que son arthrose se stabilise car elle est encore jeune. Merci de votre réponse Michèle et Gaya

    1. Bonjour, Il faudrait effectivement essayer de préserver son genou et sa hanche au maximum et tant que possible sans corticoïdes comme vous utilisez aujourd’hui car d’ici quelques temps vous allez vous exposer à tous les effets secondaires de ces médicaments qui ne sont pas bon du tout sur le long terme. Je regrette que cette fracture ait mal été soignée. Je vous conseille vraiment de tester le Canzocal pour cette histoire d’arthrose post traumatique, c’est je pense la meilleure solution a essayer pour elle. Je compte sur vous pour nous tenir au courant. Notez bien que le Canzocal n’agit pas instantanément mais que ses effets se font ressentir dés l’instant où le cartilage entame une réelle reconstruction grâce à ce dernier. Cela met entre 3 et 6 semaines en fonction des chiens et de la gravité de l’arthrose. N’hésitez pas si vous avez d’autres question. Et attention également à son alimentation, ne donnez surtout pas de légumes ou de fruits par exemple, qui aggraveraient considérablement l’inflammation articulaire et les crises. A bientôt. Davy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page